Extrait du journal de bord

juin 13th, 2017  |  Published in A la une !, Blog

Après la frénésie de la sortie du supplément Paris, le site consacré à Terra Incognita : Voyages aux Pays de Nulle Part est logiquement revenu à une certaine torpeur. Cela dit, je ne voudrais pas non plus que vous pensiez que nous sommes repartis pour une longue période de silence comme lors de l’année 2016 (pour rappel, seul un Mercure Céleste était sorti pour la gamme durant toute cette année-là). Non, le travail continue, avance bien même et on devrait donc avoir de l’inédit pour TI à se mettre sous la dent lors des prochains mois.

Tout d’abord, quelques news sur le suivi promis, sous forme de scénarios, au supplément Paris. Si ce dernier regorge de pistes de scénarios et, surtout, de plus sieurs intrigues secondaires à faire jouer à un ou deux PJ en marge du groupe, il ne s’accompagne pas, pour des raisons de place mais aussi de rejouabilité, d’un grand scénario prêt-à-jouer au format classique. Pour y remédier, il a été décidé de proposer de tels scénarios à l’ensemble de la presse rôliste afin que vous possédiez tout de même de façon assez aisée les scénarios format papier. Le premier de ces scénarios, intitulé La tournée des Grands Ducs, a été publié dans JDR Magazine #35 (en kiosques, donc). Il en reste deux qui, eux, sont encore un peu bloqués dans les tuyaux.

jdr-mag-couv

jdr-mag-1

L’un a été promis à Casus Belli. Il s’appelle Paris vaut bien une messe noire. Or, le Grand ancien de la presse rôliste est évidemment très sollicité par tous les acteurs du jdr francophone et, surtout, a son propre agenda centré sur des campagnes, jeux complets ou settings délivrés en plusieurs parties. Qui plus est, à cause du problème de distribution, le supplément Paris a été décalé de plusieurs mois. Bref, le scénario est dans les cartons mais encore inédit. On me dit désormais à l’oreillette que cela devrait être bon pour le prochain numéro, le #23. Le #22 vient tout juste de sortir donc on peut dire : dans deux mois environ ou, plus vraisemblablement, à la rentrée. On vous tient au courant.

Pour le troisième, intitulé Le Précieux sésame, cela devrait être dans les mêmes eaux puisque je me le suis auto-promis à la Rédac6on de Di6dent. Notre mook subit depuis quelques temps un retard redondant et pénible mais le prochain numéro, le #15, voit le bout du bout du chemin de la rédaction et devrait très prochainement entrer en phase de mise en page. Il est, lui aussi, espéré aux environs de la rentrée, en espérant que la version papier soit là à peu près en même temps que le PDF.

Heureusement, ce n’est pas tout. Un nouveau Mercure Céleste est en route ! Et même, il l’est tant et si bien que, en fait, il est… déjà rédigé, relu et tout. Le manuscrit est donc entre les mains de l’éditeur. Je ne sais pas encore quand il sera publié car les XII Singes ont bien des projets à mener et à finaliser mais, en toute logique, même avec la trêve estivale, on devrait pouvoir miser sur une date genre « dernier trimestre 2016″. A une vache près, hein.

Il s’intitule Voyage en Nigritie et, donc, proposera une exploration d’une partie de l’Afrique de l’Ouest, terre finalement encore bien incognita pour les rôlistes occidentaux, même pour ceux qui pratiquent TI. On a quand même un petit voyage du côté des Monts de la Lune dans la gamme mais c’est peu pour un continent si synonyme de mystères, de dangers et de découvertes curieuses pour un voyageur du XVIIIe siècle (ou même du XXIe siècle, en fait ^^).

J’ai testé, approuvé et désormais adapté le format 48 pages pour les MC : avec le 32 pages, j’étais vraiment frustré et, sans doute, vous aussi. Sans même parler de notre maquettiste/cartographe, Maxime Plasse, qui ne pouvait pas exprimer tout son immense talent. Même le ratio prix/page est bien meilleur comme ça. Pour ne pas lasser et me lasser, j’ai introduit un angle un peu différent dans la rédaction de ce MC : le « sandbox ». De ce fait, s’il y a malgré tout bel et bien un scénario prêt-à-jouer à la fin du livret, celui-ci y prend moins de place et est très largement décorticable en plus petites briques (les items, du coup). La part du roi est laissée à des intrigues secondaires que l’on peut, ou pas, combiner entre elles et/ou avec cette intrigue finale pour mener toute une petite campagne au gré des initiatives de vos PJ. POur le reste, on conserve tout de même quelques habitudes des précédents MC : un comptoir décrit pour servir de point d’ancrage aux PJ (ici, c’est Saint-Louis du Sénégal) et des PNJ détaillés pouvant être aussitôt détournés en PJ prétirés originaires du secteur.

nigritie

Enfin, dernière bonne nouvelle, mon relecteur attitré et premier sympathisant à la cause terraincognitesque, j’ai nommé Xaramis, a eu la gentillesse de nous faire partager à nouveau quelques unes de ses lectures et réflexions sur l’ambiance XVIIIe siècle qu’il affectionne tout particulièrement. On diffusera le premier de ses articles dans 2/3 jours donc restez à l’écoute !

Share

Leave a Response

Menu

Recherche


Dans les nuages...

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg