Le secret de l’État [expo]

mars 2nd, 2016  |  Published in A la une !, Inspis : docs

C’est ça qui est pratique avec les uchronies. Quand je dévorais toute la doc historique qui me tombait sous la main (et parfois des mains aussi mais ça c’est une autre histoire…) sur la période couverte par Terra Incognita; je tombais régulièrement sur de fascinantes révélations sur le Secret du Roi, le Chevalier d’Eon, Beaumarchais, etc. Hélas, tout cela se déroulait franchement sous le règne de Louis XV, bien après les années 1710 du contexte de TI.

Et alors ? Zut, tiens. Dans Terra Incognita, on décide que les conditions uchroniques ont poussé Louis XIV à faire ce que son successeur historique fera quelques années plus tard : créer un service secret à l’usage exclusif de sa personne et lui confier des missions dangereuses menées par des agents plus ou moins improbables. Après tout, si cela a vraiment lieu vers 1740 à cause de l’affaire de la succession de Pologne, c’est que c’est, disons, « dans l’air du temps ». Alors, vous pensez bien que l’apparition de peuples venus d’autres orbes, la guerre dans les Cieux, la Grande Trêve au Pays d’Ici, les informations fascinantes venues des Pays de Nulle Part… tout cela doit bien avoir suffi au Roi-Soleil pour se doter d’un tel service.

Eh, au fait, pourquoi je vous parle de tout ça, moi ?

Et bien parce que j’ai eu l’occasion de voir récemment une belle exposition consacrée à l’histoire des services secrets en France, depuis l’époque de TI jusqu’à nos jours. C’était à Paris, aux Archives Nationales.

C’était ??

Bah oui, désolé, je viens de me rendre compte que l’expo finissait fin février et que je n’ai pas eu le temps de vous aiguiller dessus :-/

le secret de l'état

Qu’à cela ne tienne ! Eh, les gars, soyez un peu 2.0 dans votre tête : les expos où il fait chaud, y a du monde et tout, c’est très surfait.

Ahem. Enfin, bref, les Archives, qui, en général, ne lésinent pas sur les moyens, ont fait encore les choses en grand pour qu’on puisse continuer à profiter de l’expo après l’expo.

Déjà, vous pouvez feuilleter ici le livret explicatif de l’expo :

http://www.zyyne.com/zh5/184102#p=0

Une centaine de pages (!!) avec tous les textes de l’expo et les notices des documents exposés. Cela ne remplace pas le catalogue (qui existe aussi si vous voulez) mais cela le fait bien quand même.

Et puis, truc de fou, les Archives proposent aussi une visite virtuelle de l’expo comme si on y était (sans la foule) ; on peut se déplacer, zoomer, cliquer… A essayer :

http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/visites-virtuelles/le-secret-de-l-etat/

 Enfin, archives obligent, les pièces de l’expo ont été numérisées et déposées sur Wikimedia Commons. Par exemple, je vous mets le lien vers l’acte de création de la Lieutenance Générale de police de Paris. Certes, ce n’est pas très « service secret » mais cela fait une jolie aide de jeu d’époque pour notre futur supplément parisien :-)

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:%C3%89dit_imprim%C3%A9_portant_cr%C3%A9ation_de_la_lieutenance_g%C3%A9n%C3%A9rale_de_Police,_donn%C3%A9_%C3%A0_Saint%E2%80%93Germain%E2%80%93en%E2%80%93Laye_par_Louis_XIV_-_Archives_Nationales_-_AD-390.jpg

Voilà, avec tout ça, vous pouvez rattraper le coup et trouver l’inspi pour une intrigue diplomatique au cœur de la Grande Trêve, une chasse à l’espion sélénite dans les rues de Paris ou au cassage d’une Machine à chiffrer mécanique.

Share

Leave a Response

Menu

Recherche


Dans les nuages...

Un autre univers de créations

Quoi ? Tu es une fille ??

Bon, tu as sûrement dû t'égarer sur ce blog ^^

Je te conseille putôt de te rendre sur ce site de création de bijoux fait main.

http://atelier-creation-bijoux.fr/fr/

On reste en tout cas entre gens de bon goût.

capture-site-petit-copie-1.jpg